Rencontre avec Molistudio

Des objets du quotidien revisités dans des nuances pastel se déplacent en une ronde hypnotique et défient la gravité dans des empilements vertigineux. Les matières les plus duveteuses prennent vie et de petites fleurs éclosent partout. Une nostalgie des années 80 douce et pleine de rêverie emplit l’espace.

Nous sommes chez Molistudio, studio de Motion Design spécialisé dans la 3D, fondé en 2014 par Seb, Nacho et Joni, installé à La Plata près de Buenos Aires.

A l’occasion du lancement de Senso Films, qui représente désormais également Molistudio, nous avons discuté avec Seb et Nacho pour découvrir l’histoire derrière la création de Molistudio, le processus créatif et les inspirations qui infusent l’univers du studio.

Molistudio – ENDLESS

Pouvez-vous nous dire comment vous vous êtes rencontrés et comment l’idée de Molistudio a vu le jour ?

Seb : Nous nous sommes rencontrés à l’Université des Beaux-Arts de La Plata en 2007. C’est l’une des plus grandes universités d’Argentine et nous y avons étudié le design multimédia ensemble pendant 6 ans.

Cette formation nous a donné à tous un sens des médias et des connections entre la Technologie et l’Art à travers des cours de développement web, de motion design, de design graphique… nous avons appris comment les deux peuvent se lier dans différents domaines.

Nous avons expérimenté de nombreux média et sélectionné ce qui nous plaisait le plus. Le spectre était énorme.

Après l’obtention de nos diplômes, nous avons travaillé sur différents projets, pour diverses entreprises. J’ai commencé à travailler en free-lance dans le domaine de la 3D et j’ai vécu au Royaume-Uni, où j’ai travaillé sur les projets de motion design de la BBC pour Double G Studios à Londres.

Nacho a travaillé pour l’université dans la communication, la conception, le design et le développement de sites web. Joni, lui, travaillait dans l’informatique.

C’était un processus lent et chacun de nous a expérimenté beaucoup de choses avant que nous nous réunissions et décidions de sauter le pas dans la direction artistique et la 3D, en créant le studio en 2014.

Molistudio – Another Fizz

Qu’est-ce qui vous a amené à étudier l’Art et le Design ? Quelle était votre principale motivation pour choisir cette orientation lorsque vous étiez plus jeune ?

Seb : Joni est un peu plus âgé que nous et il a étudié le code et l’informatique avant de rejoindre une université enseignant la publicité, puis l’université d’art et de design de La Plata. Mais Nacho et moi sommes passés directement du lycée à l’université.

Je crois que nous avons tous acquis une sensibilité pour l’art et surtout le dessin à travers notre éducation. Quand j’étais enfant, j’ai suivi des cours de peinture, apprenant la peinture à l’huile de l’âge de dix à quinze ans ; ensuite, j’ai suivi des cours de bande dessinée. Après cela, je me suis engagé pendant deux ans dans un cours très technique d’assemblage d’ordinateurs. C’est probablement à cette époque que j’ai fait le lien dans mon esprit entre l’art et la technique. Nos pères sont ingénieurs, donc cela nous a probablement donné une certaine orientation.

Nacho : Quand j’étais enfant, ma mère peignait et faisait aussi de la caligraphie. J’ai fait beaucoup de peinture et de projets graphiques avec elle. Je fréquentais une école qui nous donnait l’occasion de réaliser de nombreux projets artistiques et technologiques. Quand j’ai terminé l’école, je voulais vraiment étudier l’art. 

D’où vient le nom Moli ?

C’est un jeu de mots que nous avons inventé à l’université. Lorsque nous étions étudiants et que nous avons commencé à travailler en free-lance ensemble.

L’un des premiers noms que nous avons trouvés pour notre groupe de travail était Motion Lights, alors nous l’avons raccourci en Moli. Ce nom n’a pas de signification particulière dans aucune langue et fonctionne partout. Il est accrocheur et tout le monde se souvient de Moli.

Comment décririez-vous la façon dont vous associez vos talents pour travailler ensemble ?

Nous sommes bien plus que des partenaires commerciaux ; nous partageons une véritable amitié et nous voyageons, par exemple, ensemble. Nous nous connaissons très bien et nous savons ce que chacun de nous peut apporter aux projets.

Nos compétences ne sont pas redondantes, elles diffèrent légèrement, et nous nous complétons vraiment. Nous avons des points de vue différents, mais les mêmes standards et nous maintenons un processus très démocratique pour toujours trouver des solutions ensemble. Tout se passe très naturellement car nous nous connaissons bien. 

Parfois, afin de gagner en polyvalence, nous avons besoin de renfort sur certains projets. Nous avons une façon très agile de travailler. Lorsque nous avons besoin d’un complément, nous faisons appel à des personnes de confiance pour collaborer avec nous. Mais nous gardons toujours la maitrise du côté créatif du projet. C’est la raison pour laquelle les clients s’adressent à nous en premier lieu et c’est ce que nous aimons faire par-dessus tout.

L’essence de notre travail est une constante, nous apportons à chaque projet les mêmes normes, mais aussi notre propre touche. 

Molistudio – Tennis

En parlant de votre style, quelles sont vos influences, qu’est-ce qui vous inspire ?

Nous nous inspirons de la vie quotidienne ainsi que des petites choses que nous observons. Les situations de tous les jours, les choses banales que nous observons, la beauté que nous percevons dans les détails, l’exaltation de la beauté quotidienne, tout peut déclencher notre processus créatif.  Cela se passe de manière naturelle entre nous et nous interroge sur les raisons pour lesquelles cela nous touche.

De manière plus classique, nous nous inspirons de la musique, qu’il s’agisse de jazz classique, de musique indé, de rock ou de pop.  

La composition cinématographique des scènes est très importante pour nous. Nous accordons également une grande attention aux couleurs, en particulier les couleurs pastel. Cela occupe une grande place dans notre style.

Comment parvenez-vous à trouver un équilibre et à intégrer votre marque de fabrique créative dans votre travail commercial ?

D’une certaine manière, nous essayons toujours de raconter une histoire, même dans notre travail de commande. Il y a toujours une prise de position, que ce soit à travers une animation, une texture ou tout ce que nous faisons. L’une des raisons est probablement que nous venons de cette éducation artistique où le message a une grande importance. Nous aimons vraiment les sous-entendus.

Il y a une cohérence dans notre portfolio, un fil conducteur qui relie chacun de nos projets. Nous essayons d’affiner et de conserver cette signature afin que les gens nous reconnaissent et viennent nous voir pour ce style particulier. Ce n’est pas facile, car nous sommes une équipe, mais nous travaillons beaucoup pour affiner un style unique.

Dans notre approche professionnelle, nous savons comment équilibrer les choses. Parfois le brief est très précis, il n’y a pas vraiment de place pour intégrer un message plus personnel, mais nous acceptons volontiers ces contraintes, car elles nous aident aussi à nous améliorer. C’est une forme de défi, cela nous pousse à nous dépasser.

Mais il y a des choses que nous ne faisons pas. Nous ne faisons pas de design de personnages ou d’effets spéciaux. Les tendances changent et nous sommes parfois tentés de les suivre. Nous résistons dans une certaine mesure, afin de ne pas nous écarter de notre style.

Bien sûr, en parallèle, notre travail personnel nous permet de nous exprimer plus librement.

En parlant de tendances, quels sont vos sentiments et votre point de vue sur les NFT ?

Il y a une sorte de fièvre en ce moment. C’est une révolution qui a éclaté et elle se produit avec une grande rapidité parce qu’il y a beaucoup d’argent impliqué.

Nous considérons qu’il s’agit d’une véritable révolution car c’est un moyen de créer de l’unicité dans un monde virtuel. Nous aimons cet effet perturbateur qui permet à des gens comme nous de créer une œuvre vraiment unique. La blockchain nous donne cette possibilité de créer non seulement un contenu original, mais de véritables pièces uniques, mais de façon très différente de ce qui se passe sur le marché de l’art.

Nous pensons que cela va rester, ce n’est pas juste une mode. C’est une révolution comme l’a été Internet. Internet a rendu l’information disponible et accessible à tous. Les NFT vont avoir le même effet sur la création.

Merci Moli !

Molistudio – Render Lot No. 1

Molistudio est un studio de motion design représenté par Creasenso et Senso Films.